Accueil > Pédagogie
«Mimez l'assurance plutôt que la timidité, mimez la force plutôt que la faiblesse, mimez la bonne santé plutôt que la maladie, et l'imagination dévastatrice aura du mal à s'installer.»
ALAIN

Pygmalion Communication : une pédagogie performante

Donner une bonne image de soi est une étape décisive

Au quotidien, chaque individu doit faire face à des situations où il met en jeu ses potentialités de communicant. Il détient un patrimoine émotionnel et affectif qui ne demande qu'à s'exprimer, mais réagit selon un système de défense hérité de son éducation et de ses expériences personnelles et professionnelles tout en se construisant des repères artificiels. Nos attitudes sont de formidables vecteurs de messages très révélateurs de notre état émotionnel que nos interlocuteurs ne manquent pas de décrypter à notre insu.

Notre méthode permet :

  • De prendre conscience de l'image que nous donnons de nous-mêmes,
  • D'utiliser à bon escient certains réflexes acquis en matière de communication ou de les supprimer s'ils deviennent un obstacle à l'expression de l'individu,
  • De disposer d'un panel d'outils permettant une évolution et une adaptation de nos attitudes et de nos comportements.

Des séries d'exercices, par une approche progressive, placent chaque participant en situation de prise de parole. D'autres exercices sont essentiellement axés sur le comportement et la liberté corporelle. L'aspect ludique facilite la prise de risques et les stagiaires sont eux-mêmes surpris de leurs progrès. Le programme est conçu pour obtenir des résultats rapides, efficaces et à long terme.

Topique de PYGMALION COMMUNICATION ©
Créé par Luc TEYSSIER d’ORFEUIL

En formation comme en coaching, c’est sur ce topique que reposent notre pédagogie et notre travail. Cette vision de notre fonctionnement interne nous offre plusieurs approches des solutions.

L’expérience : positive ou négative elle est source d’apprentissages
et de repères. Sur quelle expérience puis-je m’appuyer?
Qu’est-ce que je ne souhaite pas renouveler ?


 
L’imaginaire : nos croyances
nous poussent et nous portent
ou au contraire nous freinent,
nous empêchent d’agir.
De quoi ai-je peur ?
Quel est mon rêve ?


La volonté :
elle est nécessaire et pas suffisante. La volonté a besoin d'être nourrie.
Il faut avoir, soit envie (niveau de l'émotion), soit un intérêt (niveau de la pensée).
Encore faut-il avoir une intérêt bien fondé.
Quel est mon intérêt ?
De quoi ai-je envie ?
Le comportement : il influe directement sur
ce que nous ressentons et vivons.
Par une action différente, nous engageons un
ressenti différent.
Que vais-je faire d'autre ou autrement ?
Quel est mon premier pas ?

 

Les sphères ont des interactions les unes avec les autres. Chacune des sphères nécessite une approche particulière. Dans chacune des sphères, il existe des leviers et des potentiels de changement souvent inexploités. La modification d’une sphère engage l’ensemble du système à retrouver un point d’équilibre. Ce système est en perpétuel mouvement et renouvellement.